Bandeau de navigation
aa-accueil bulletin publications conferences expositions sorties autres

La guerre du roi contre sa capitale ;
Guerre, massacres et épidémies en
vallée de Montmorency

Pillage d'une auberge.
Scène de pillage dans une auberge,
attribué à Francesco Simonini,
Musée lorrain de Nancy,
Photo P. Mignot.
Pillage d'une auberge.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

La période dite de la Fronde a laissé dans les mémoires le souvenir d'une période vaine, honteuse, «océan houleux d'intrigues, de bassesses, de gabegie».

Paris étant la tête et l'enjeu, sa région sera dévastée par les armées royales de janvier à mars 1649 et de mars à octobre 1652, particulièrement le nord-ouest (la vallée de Montmorency le sera alors à trois reprises), les armées des Lorrains et des princes prenant leur part du saccage à l'Est.

À ce moment toute la région, et particulièrement Montmorency, sera ravagée par une épidémie de typhoïde amenée par les armées et qui a été la plus forte hécatombe quantifiable dans l'histoire de la région.

Valid XHTML 1.0 Strict Dernière mise à jour le 18/09/2020 à 12:08.
© 2016-2021 Société d'Histoire de Montmorency et de sa région.