Bandeau de navigation
aa-accueil bulletin publications conferences expositions sorties autres

La brique dans tous ses états

???
La briqueterie Censier, à Sarcelles. ,
Photo ?  ?  ? .
???
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

En 1998, la fermeture de la briqueterie ROCA à Belloy-en-France marque la fin de l’activité briquetière et tuilière de notre département, vieille de plus d’un siècle.

Après un rapide survol de la fabrication de la brique dans le temps et dans l’espace, Daniel Baduel exposera ses recherches sur les briqueteries et les tuileries qui existaient depuis le xixe siècle dans le Val-d’Oise.

Le Bassin Parisien, composé de couches sédimentaires alternées, possède de nombreux gisements d’argile, matière première de ces fabrications.

Après son installation à Sarcelles, la famille Censier exploite plusieurs briqueteries à Saint-Brice, Domont, Ézanville et Belloy.

À Eaubonne, c’est Léonard Daniel qui est connu pour ses tuiles mécaniques et articles de décoration de toitures. La famille Hérodier travaille à Montmorency depuis 1864. Joseph Alfred Hérodier, né en 1837, exploita deux entreprises. Son fils Charles poursuivit son œuvre puis la direction sera assurée par sa veuve jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Daniel Baduel, historien local, membre de l’équipe de l’Office de Tourisme de Saint-Martin-du-Tertre, est l’auteur de Briqueteries et Tuileries disparues du Val-d’Oise. Seugy 2002.

Valid XHTML 1.0 Strict Dernière mise à jour le 19/05/2019 à 15:45.
© 2016-2019 Société d'Histoire de Montmorency et de sa région.