Bandeau de navigation
aa-accueil bulletin publications conferences expositions sorties autres

Les fruits de la Vallée de Montmorency vus par
l’artiste peintre Louyse Moillon (1610-1696)

.
Cerises
Louyse Moillon
Source : Musée du Louvre
.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Fille de Nicolas Moillon, peintre portraitiste et marchand de tableaux à Paris, sœur du peintre Isaac Moillon (1614-1673), Louyse révèle un talent précoce pour la peinture. À la mort de son père en 1619, sa mère épouse François Garnier, peintre de compositions de fruits qui s’engage par contrat à la former dans cette spécialité. Les peintures connues de Louyse Moillon sont signées entre 1629 et 1641, période de production qu’elle interrompt volontairement après son mariage en 1640. Elle casse le contrat et ne peindra plus.

De religion protestante, Louyse connaît les œuvres des artistes flamands et hollandais installés à Paris, dont son père faisait commerce. Sa production montre cette influence, mais aussi une inspiration partagée avec ses amis peintres de la vie silencieuse, reflets du contexte historique, économique et agronomique de son temps. Elle témoigne du développement de l’arboriculture fruitière en Île-de-France, des cerises de Montmorency, des figues d’Argenteuil, des pêches de Corbeil, de Montreuil-sous-Bois.

Cécile Coutin.
Docteur en Histoire de l’art.

Valid XHTML 1.0 Strict Dernière mise à jour le 06/09/2021 à 15:00.
© 2016-2021 Société d'Histoire de Montmorency et de sa région.